PreviousNext
Help > Programmation avec LAUNCHER Office > Les commandes CL > LNCTOXLS - Commande CL
LNCTOXLS - Commande CL

La commande LNCTOXLS permet de transférer des données de l’AS/400 dans une feuille Excel.

 

 

Paramètres

Nom du Classeur modèle Excel

TOXLS

 

Dossier/répertoire du classeur

XLSPTH

*DFT

Type de la source de données

CPYSRC

*FILE, *QRY, *SQL, *NONE

Nom du fichier base de données

FROMFILE

 

Bibliothèque

 

Nom, *LIBL, *CURLIB

Membre du fichier

FROMMBR

Nom, *FIRST

Colonne du fichier

COLUMNS

*ALL

 

 

 

Conversion de types de données

TYPECAST

*NONE

Nom de la feuille EXCEL

TOSHEET

*ONLY

Nom plage de destination

TONAME

*NONE

Remplace/ajoute/Insere lignes

XLSOPT

*REPLACE, *ADD, *INSERT

Type de sortie

OUTPUT

*, *PRINT

Nom du document sauvegardé

SAVDOC

*NONE

Afficher le document

 

 

Nom du serveur LAUNCHER

 

 

Option de fin

SHOWDOC

*YES, *NO

Ajuster largeur des colonnes

EXESRV

*DFT

Appliquer Format aux cellules

ENDOPT

*ALL, *APP, *DOC, *CON, *NONE

Insérer entêtes de colonnes

AUTOFIT

*YES, *NO

Appliquer Format automatique

FMTCELLS

*YES, *NO

 

ADDCOLH

*NONE, *COLHDG, *NAME, ALIAS

 

AUTOFMT

*NONE

 

 

Détails

 

Nom du classeur Excel (TOXLS)

Indique le nom du classeur EXCEL utilisé comme modèle.

Ce paramètre est obligatoire.

Les valeurs possibles sont :

nom-du-tableur-Excel

Indique le nom du classeur Excel utilisé en entrée.

*CURRENT

Indique que le classeur Excel utilisé est le dernier ouvert par Launcher.

*NEW

Indique que le classeur Excel utilisé est un nouveau classeur vierge.

 

 

Chemin d'accès au classeur (XLSPTH)

Indique le chemin d'accès pour accéder au classeur Excel.

Les valeurs possibles sont les suivantes :

*DFT

La valeur spéciale *DFT indique que le chemin d'accès utilisé pour l'accès au

classeur Excel, est le chemin d'accès référencé dans le fichier des options par

défaut Launcher400. Pour visualiser ou modifier la valeur du chemin d'accès

utilisé par défaut par la commande LNCTOXLS, sélectionnez dans la liste le mot

clé : XLSPTH (commande WRKLNCDFT).

*NONE

Indique que le chemin d'accès est déjà indiqué au paramètre TOXLS.

nom-chemin-d'accès

Indiquez le nom complet du chemin d'accès utilisé pour accéder au classeur

Excel.

 

 

Source de la copie (CPYSRC)

Indique l'origine de la source à copier.

Les valeurs possibles sont les suivantes :

*FILE

L'origine de la copie est un fichier base de données.

*QRY

L'origine de la copie est une analyse query (objet de type *QRYDFN).

*SQL

L'origine de la copie est une instruction SQL SELECT

 

 

Fichier d'origine (FROMFILE)

Indique le nom et la bibliothèque du fichier base de données à utiliser

(CPYSRC =  *FILE).

Le fichier base de données peut-être physique ou logique.

 

Pour la bibliothèque, les valeurs possibles sont les suivantes :

*LIBL

La recherche est effectuée dans toutes les bibliothèques utilisateur et système de

la liste des bibliothèques du travail jusqu'à ce que la première occurrence soit

trouvée.

*CURLIB

Le fichier base de données est recherché dans la bibliothèque en cours du travail, si celle-ci n'est pas précisée.

Nom de la bibliothèque

 

 

Membre d'origine (FROMMBR)

Indique le nom du membre fichier base de données, à utiliser pour la copie.

Les valeurs possibles sont les suivantes :

*FIRST

Le premier membre du fichier base de données est copié.

nom-membre

Indique le nom du membre du fichier base de données d'origine.

 

 

 Requête SQL (FROMSQL)

    Saisir la requête SQL pour extraire les données.
    MRGTYPE = *SQL.

 

 

Analyse (FROMQRY)

Spécifie le nom de la requête à utiliser pour obtenir les données.
Ce paramètre est utilisé lorsque le paramètre MRGTYPE est défini sur *QRY.

Nom de la requête

       Entrez le nom de la requête.

Les valeurs de bibliothèque possible sont:

* LIBL

       La liste de bibliothèques est explorée pour trouver la bibliothèque
       où se trouve le fichier de requête.

Nom de la bibliothèque

       Entrez le nom de la bibliothèque contenant le fichier de requête.

 

 

Colonnes du fichier (COLUMNS)

Permet de sélectionner les colonnes du fichier source qui seront envoyées vers le classeur.
Indiquez les noms des colonnes, séparés par le caractère virgule (, ).
La valeur spéciale *ALL indique que toutes les colonnes du fichier source doivent être transférées vers le classeur.

 

 

Conversion de types de données (TYPECAST)

Permet de convertir le format de colonnes du fichier source.
Pour chaque colonne dont il faut changer le format, indiquez le nom de la colonne, suivi du caractère ':', puis du nouveau type de donnée à appliquer.

Les descriptions de conversion sont séparées par le caractère ','.
Exemple: DATEO:DATE,PRODID:CHAR

La colonne DATEO sera considérée comme une date, la colonne PRODID sera traitée comme caractère.
La valeur spéciale *NONE indique qu’aucune conversion de format n'est à effectuer.

Les valeurs possibles pour le nouveau type de donnée sont les suivantes :

 

DATE

La colonne dans la source de données doit contenir une valeur numérique exprimant une date dans le format AAAAMMJJ, ou AAMMJJ.

La valeur numérique sera convertie en date.

CHAR

La valeur de la colonne sera considérée comme chaîne de caractères. Les zéros non significatifs sont conservés à gauche.

 

 

 

Nom de la feuille Excel (TOSHEET)

Indique le nom de la feuille Excel utilisée pour la fusion des données.

Les valeurs possibles sont les suivantes :

*ONLY

La valeur spéciale *ONLY indique que la feuille du classeur utilisée pour la

fusion des données As400 est la première feuille disponible et active après

l'ouverture du classeur Excel.

Remarque : il est recommandé de n'utiliser cette option que lorsque le

classeur Excel ne contient qu'une seule feuille.

*AUTOCRT

La valeur spéciale *AUTOCRT indique qu'une feuille Excel est insérée

automatiquement dans le classeur.

Cette feuille sera donc la destination de la copie des données provenant de

l'AS/400.

nom-de-la-feuille-Excel

Indique que le nom de la feuille Excel dans laquelle sont importées les

données.

 

 

Nom du tableau Excel (TONAME)

Indique un nom de plage créé dans une feuille Excel ou une référence à

atteindre sous la forme de $Lettre_de_colonne$numéro_de_ligne.

Exemple : TONAME($D$3) représente la cellule : colonne 4 et ligne 3.

 

 

Remplacement/ajout des données (XLSOPT)

Indique comment les données sont transférées dans EXCEL.

Les valeurs possibles sont les suivantes :

*REPLACE

Les nouvelles données remplacent les anciennes données.

*ADD

Les nouvelles données sont ajoutées aux anciennes données.

*INSERT

Des lignes sont insérées pour recevoir les nouvelles données.

Le paramètre ENTIRER détermine si des lignes entières sont insérées, ou

non.

*RESIZE

Les nouvelles données remplacent les anciennes données.

La zone dans le classeur est redimensionnée.

Des lignes seront supprimées ou insérées.

*MAP

Les valeurs des colonnes de la source de données sont affectées aux cellules

portant les mêmes noms dans le tableau Excel.

Seul le premier enregistrement de la source de donnée est utilisé.

 

 

 

Unité de sortie (OUTPUT)

Indique si la sortie générée par la commande doit être affichée sur le poste

de travail demandeur, ou imprimée avec la sortie spoule du travail.

Les valeurs possibles sont :

*

Le Classeur EXCEL résolu s'affiche à l'écran.

*PRINT

Le Classeur EXCEL est imprimé sur l'imprimante défini par défaut sur le

poste de travail qui exécute la requête Launcher400.

 

 

Nom du document Excel sauveg. (SAVDOC)

Indique le nom du document Excel généré en sortie après la fusion des

données.

Remarque : Si le chemin d'accès est omis, le document Excel sera

sauvegardé dans le répertoire défini par défaut comme répertoire de

sauvegarde.

Les valeurs possibles sont les suivantes :

*NONE

Le document traité n'est pas sauvegardé après l'exécution de la commande

LNCTOXLS.

Ceci peut-être valable dans le cas ou d'autres commandes LNCTOXLS sont

exécutés à la suite.

La dernière commande LNCTOXLS doit dans ce cas indiquer le nom du

document sauvegardé.

fichier-Excel-généré-en-sortie

Indique le nom du document Excel pour sauvegarder les données traitées.

 

 

 Répertoire de sauvegarde. (SAVFLR)

Spécifie le dossier ou le répertoire dans lequel le document final sera enregistré.

Les valeurs possibles sont:

*DFT

La valeur par défaut du fichier LNCDFTP, pour le mot clé XLSSAV, sera utilisée.

Nom de dossier

Le chemin du dossier ou du répertoire est spécifié.

Remarque: le caractère '\' ne doit pas être saisi à la fin de la chaîne.

*NONE

Spécifie que le paramètre SAVDOC contient le chemin du répertoire.

 

 

 Format de sauvegarde. (SAVFMT)

Spécifie le format du classeur à sauvegarder.

 

 

Afficher le document (SHOWDOC)

Indique si le document est affiché ou non sur l'écran.

Les valeurs possibles sont :

*NO

Le document résolu n'est pas montré à l'écran.

*YES

Le document résolu sera rendu visible à l'écran.

 

 

Nom du serveur Launcher (EXESRV)

    Spécifie le nom du serveur sur lequel Excel doit être exécuté. Ce

    nom peut correspondre à un autre poste de travail. Le nom du Host

    ou l'adresse IP sont des choix valides.

    Les valeurs possibles sont :

    *DFT

        Le traitement est exécuté sur le serveur référencé dans le

        fichier LNCDFTP réservé à la définition des options

        LAUNCHER Office (mot clé XLSSRV).

    *DEV

        Le traitement est exécuté sur le poste de l'utilisateur

        interactif courant.

        Cette valeur ne pas être utilisée dans un travail soumis.

    *CURRENT

        Dans le cas ou la dernière connexion n'a pas été fermée

        (paramètre ENDOPT=*NONE dans la dernière commande LNCTOXLS),

        la connexion précédente est de nouveau utilisée.

    adresse IP ou nom de l'hôte

        La traitement est exécuté sur un PC du réseau, désigné ici par

        son nom d'hôte, ou son adresse TCP/IP.

        Remarque :  Il est impératif que le programme LAUNCHER soit démarré

        sur le poste sur lequel les demandes sont exécutées.

 

 

Option de fin (ENDOPT)

    Indique si la communication LAUNCHER Office sera fermée après

    traitement de la commande LNCTOXLS et précise quel élément doit

    être fermé.

    Les valeurs possibles sont :

    *ALL

        La communication LAUNCHER entre le job et le serveur PC sera

        fermée.  L’application Excel et le document sont aussi fermés.

    *APP

        L'application sera fermée mais la communication LAUNCHER entre

        le job et le serveur P.C. restera ouverte.

    *DOC

        Le document sera fermé mais l'application et la communication

        LAUNCHER entre le job et le serveur P.C. resteront actives.

    *CON

        La communication LAUNCHER entre le job et le serveur PC est fermée.

    *NONE

        La communication LAUNCHER entre le job et le serveur PC ne sera

        pas fermée ainsi que l'application et le document actif.

        L'application pourra envoyer une autre commande

        LNCTOXLS en spécifiant la valeur *CURRENT au paramètre EXESRV.

 

 

Ajuster la largeur des colonnes (AUTOFIT)

Indique si la largeur des colonnes doit être automatiquement ajustée en

fonction de leur contenu.

Les valeurs possibles sont :

*YES

Ajuster automatiquement la largeur des colonnes.

*NO

Ne pas modifier la largeur des colonnes.

 

 

Appliquer un format automatique (AUTOFMT)

Indique si un format automatique doit être appliqué à la zone mise à jour

avec les données de la base de données.

Les valeurs possibles sont :

*NONE

Aucun format automatique n'est appliqué.

Nom

Le format automatique est appliqué.

Consultez la documentation technique de Excel pour connaître les noms des

formats automatiques existants.

 

 

Fixer le format des cellules (FMTCELLS)

Indique si le format des cellules doit être fixé en fonction des types de

 données de la base de données.

Les valeurs possibles sont :

*YES

Le format des cellules est fixé en fonction du type Base de Données.

*NO

le format des cellules est fixé par Excel, en fonction des valeurs.

 

 

Insérer les entêtes de colonnes (ADDCOLH)

Indique si les noms de colonnes doivent être insérés en première ligne.

Les valeurs possibles sont :

*NONE

Les noms de colonnes ne sont pas insérés.

*NAME

Les noms des champs de la base de donnée sont insérés.

*COLHDG

Les entêtes de colonnes de la base de donnée sont insérés.

Cette option fonctionne uniquement sur un fichier et pas sur une requête

SQL.

*ALIAS

Les alias (noms longs) des colonnes sont insérés.

 

 

Insérer des lignes entières (ENTIRER)

Si XLSOPT est défini sur la valeur *INSERT, cette option indique si des lignes

entières sont insérées ou non.

Les valeurs possibles sont:

*YES

Des lignes entières sont insérées pour recevoir les nouvelles données.

*NO

Les cellules situées derrière la plage sélectionnée (le paramètre TONAME) sont

déplacées.

 

 

Exemple

 

LNCTOXLS TOXLS(MODELE.XLSX) +

XLSPTH('%LNCDIR%\SAMPLES') CPYSRC(*SQL) +

FROMSQL('SELECT * FROM SP_ORD') +

TOSHEET(FEUIL1) +

TONAME($A$2) XLSOPT(*ADD) +

SAVDOC(R_RESULTATS) +

SAVFLR('%LNCDIR%\SAMPLES') ENDOPT(*DOC) +

AUTOFIT(*YES)